Lutter contre la fracture numérique dans ma ville ?

Lutter contre la fracture numérique dans ma ville ?

Si le numérique et les innovations technologiques ont grandement facilité notre quotidien, il convient toutefois de constater qu’ils ne sont pas à la portée de tous. Une inégalité existe dans ce domaine : elle est appelée la fracture numérique. Que signifie ce terme exactement et comment lutter contre cette discrimination ? Les villes ont mis en place des solutions pour rendre la digitalisation accessible à tous. 

Les nouvelles technologies dans notre quotidien

Définition

Les nouvelles technologies envahissent notre quotidien et ont durablement modifié nos habitudes de vie, de travail, de transport et de communication. Et nous adorons ça ! Il faut bien reconnaître que, malgré quelques bémols, elles nous facilitent considérablement l’existence. 

Selon la définition du Larousse, les nouvelles technologies sont :  

« Les moyens matériels et organisations structurelles qui mettent en œuvre les découvertes et les applications scientifiques les plus récentes. » 

Nous pourrions dire également que leur but est de permettre à l’être humain d’évoluer de façon automatique et robotisée. Bien évidemment, l’intérêt principal est d’aider l’Homme, et non de le remplacer dans toutes ses tâches. L’humain reste le cœur de toute relation.  

Ces technologies sont par exemple : 

  • un monde connecté ; 
  • l’intelligence artificielle ; 
  • la réalité augmentée ; 
  • le numérique ; 
  • la nanotechnologie ; 
  • les nouvelles énergies… 

Leurs applications sont concrètes dans bien des domaines : la télé-médecine, les robots-chirurgiens, la santé connectée, les impressions de prothèse en 3D, le télétravail, l’utilisation de drones, l’automatisation des tâches pénibles, les prévisions d’événements climatiques, les démarches administratives en ligne… Les exemples sont nombreux. 

Les solutions numériques

Ne dit-on pas « à chaque problème, sa solution » ? Nous pouvons désormais ajouter « à chaque problème, sa solution numérique ». Là encore, le champ est vaste et les propositions presque infinies. Quel que soit le secteur concerné, des solutions numériques existent : module de paiement portable, développement d’intranet dans les entreprises, système de réservation en ligne, protection contre la cybercriminalité, interopérabilité, bornes interactives… 

La fracture numérique

Qu’est-ce que la fracture numérique ?

 Le numérique, la digitalisation sont aujourd’hui des enjeux majeurs pour l’efficience et la productivité. S’ils font partie de notre quotidien via nos tablettes, nos ordinateurs ou nos smartphones, il est cependant indispensable de constater qu’ils ne sont pas accessibles à tous. 

Certains sont mis aux bancs des avancées numériques, avec une certaine forme de discrimination. En effet, selon quelques critères, ils ne peuvent accéder aux nouvelles technologies. Ils sont alors privés de bon nombre d’applications, de services et de prestations indispensables : c’est ce que l’on nomme la fracture numérique. 

La digitalisation devenant peu à peu la norme, les personnes qui en sont exclues se trouvent alors en difficulté. Elles sont appelées les illectronistes.  

Pourquoi existe-t-il une fracture numérique ?

 Il y a plusieurs causes à la fracture numérique. Parmi elles : 

Les moyens financiers : tout le monde n’a pas les moyens d’acheter un support numérique. Les smartphones, tablettes et autres ordinateurs ne sont pas à la portée de toutes les bourses. Personnes en situation de précarité, étudiants, travailleurs pauvres sont autant de catégories qui peuvent subir la fracture numérique ; 

Les seniors : ne généralisons pas bien sûr ! Toutefois, reconnaissons qu’ils sont parfois bien loin des préoccupations numériques. Il faut dire que les plus âgés n’ont pas grandi avec ces avancées technologiques et qu’ils se retrouvent parfois démunis devant l’utilisation d’un ordinateur ou d’un smartphone ; 

La situation géographique : même si le réseau internet s’étend un peu partout, il subsiste cependant quelques zones blanches. De fait, les habitants de ces zones n’ont pas accès à internet. 

En 2020, 14  millions de Français ne maîtrisaient pas le numérique ou n’y avaient pas accès selon un rapport sénatorial. 

Comment lutter contre la fracture numérique ?

Les démarches de l’État

La fracture numérique pose des problèmes économiques et sociaux. Les personnes qui en sont victimes rencontrent de véritables problèmes dans leur vie quotidienne. Ils ne peuvent pas par exemple faire certaines démarches administratives se faisant exclusivement en ligne. Ils n’ont pas accès à la télé-médecine, à la e-santé, aux services de livraison à domicile et bien d’autres services. Parfois, les raisons s’ajoutent les unes aux autres, marginalisant ainsi encore davantage. Si vous habitez dans une zone géographique peu peuplée, sans réseau, vous n’avez pas accès aux commerces (ni aux sites de livraison), aux médecins (déserts médicaux et pas d’accès à la télé-médecine) et il n’y a plus de sites physiques de services de proximité (et vous ne pouvez pas faire les démarches en ligne). C’est un véritable casse-tête. 

Pour remédier à ce problème, l’État se mobilise et propose des solutions pour lutter contre la fracture numérique : 

Plan national pour le numérique inclusif : mise en place d’un chéquier numérique sous certaines conditions. Ce chéquier donne droit à des heures de formation numérique. Mise en place du dispositif « Aidants Connect » pour les aidants professionnels et mise à disposition d’une plateforme ressource pour les collectivités locales ; 

Plan téléphonique des administrations : il permet un accompagnement et une information à tous les usagers, via le téléphone ; 

Maisons polyvalentes France Services : pour ceux qui n’ont pas accès aux démarches administratives en ligne (déclaration de ressources, ouverture de droit au chômage, assurance maladie, déclarations à la caisse d’allocations familiales…). Ces maisons ou ces bus permettent l’accès aux démarches en ligne pour tous. 

Ces actions font suite à la loi n° 2009-1572 du 17 décembre 2009 relative à la lutte contre la fracture numérique. 

Les démarches locales

Devant ces problèmes, les localités aussi se mobilisent :  

-Mise à disposition de bornes interactives intuitives et très simples d’utilisation. C’est le cas par exemple de la borne DEMARCH. Les mairies ou autres collectivités peuvent ainsi offrir à leurs concitoyens un moyen efficace et disponible en permanence pour effectuer les démarches administratives (CAF, La Poste, les impôts, etc…), s’informer et se connecter. Munies d’un scanner et d’une imprimante, les bornes DEMARCH offrent une totale autonomie et un accès internet aux personnes qui en sont privées ; 

Plan d’accompagnement aux familles : par exemple l’initiative de la CAF du Pas-de-Calais dans ce sens ; 

-Mise à disposition d’espaces publics numériques ; 

Formations itinérantes et gratuites ; 

-Outils plus accessibles aux personnes handicapées ; 

-Formation gratuite à l’usage du numérique dans certains villages et certaines villes ;  

-Ateliers Canopé des Hauts-de-France. 

N’oublions pas que l’accès au numérique est un droit pour tous. Afin de lutter contre les inégalités et la fracture numérique, chacun s’engage, les villes en premier lieu. C’est également ce que fait COGIS NETWORKS en proposant des solutions toujours plus intuitives et plus simples afin que chaque citoyen puisse les utiliser en toute autonomie. 

Vous avez aimé ? On en parle !

prenez rendez-vous : on en discute

Un projet ? Un question ? 🙂 
Prenez rendez-vous avec un expert pour en parler 

calendrier : prenez rendez-vous

Laissez-nous vos coordonnées, on vous recontacte 🤝🏻